Harold Petiquay

Harold vit à Wemontaci, il a sept enfants. Né en 1977, il s’est consacré à plusieurs métiers, dont chef pompier et mécanicien. En 1997 il a reçu une formation d’Intervention en situation de crise suicidaire. Il a été intervenant social pendant de nombreuses années. Depuis près de 20 ans, il est gardien de feu des sweat lodge de son père.

« Marcel Petiquay est conférencier, il a participé à de nombreux reportages sur les pensionnats, en plus de témoigner pour la Commission vérité et réconciliation. Depuis plus de 20 ans, il offre des sweat lodge, des cercles de paroles, de purification et de guérison. Harold est toujours aux côtés de son père comme gardien de feu. Tout en s’occupant du feu, il accompagne les gens qui participent à ces cérémonies traditionnelles. Il les renseigne sur les coutumes et les bienfaits qu’elles apportent.

Harold a développé un rituel pour aller chercher le bois. Il dépose du tabac au pied des arbres quand il les abat, pour remercier leur esprit de soigner des gens. Il prépare ensuite le feu pour réchauffer les pierres appelées des “grands-pères”. Ces pierres représentent l’esprit des ancêtres et c’est à eux que les gens adressent leurs questions et leurs prières dans le “sweat”.

Dans Avant les rues Harold jouait le rôle de son père et celui-ci était figurant, avec la double fonction d’être observateur du respect des coutumes. Pendant le tournage, Marcel observait son fils en silence. Harold posait les gestes naturellement, les mots étaient en lui. Suite au tournage, Marcel a dit à son fils qu’il était prêt à devenir guide spirituel. »

– Chloé Leriche